Invité
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
old rebel
Gunfighter
Gunfighter


Nombre de messages : 4357
Age : 68
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   Jeu 10 Oct - 14:09




Les Lakotas ont depuis longtemps livrés leur dernier combat. Pourtant lorsque un colonel vient à leur rencontre pour les inviter à prendre part en Europe à un spectacle grandeur nature, ce peuple fier, en osmose avec la nature et la faune sauvage des grands espaces, va prendre le risque de quitter sa terre pour – peut-être – mieux la retrouver. Un récit attachant du talentueux Michel Faure.




Les temps de la splendeur indienne sont révolus. Avec une minutie chirurgicale, une soif du gain omniprésente et pas mal de mépris pour le passé des terres conquises, l’homme blanc peut s’honorer d’avoir réduit à néant les derniers foyers de résistance d’autochtones résignés. Nous sommes au début du vingtième siècle sur les terres peut hospitalières du Dakota du Sud. Dans la réserve de Pine Ridge le colonel Cody fait son marché. Il a besoin de braves décidés à redorer le blason des Lakotas tribu rattachée au peuple Sioux. Pour cela il s’adresse à Queue-de-Fer, le vénérable chef, pour qu’il arrive à décider des hommes à rejoindre un spectacle grandeur nature qui se prépare en Europe. Les guerriers rejoueraient pour une gloire posthume les scènes de chasse et de combat de leur passé. Une trentaine d’entre eux viendront au rendez-vous fixé par le colonel, dont Queue-de-Fer en personne…

Arrivée en Europe, la petite troupe réunie triomphe en Angleterre puis en France, à Paris où est donnée une manifestation qui attire la presse et de riches curieux adeptes de ces démonstrations folkloriques. Pour mémoire les expositions coloniales triomphent et se multiplient depuis la fin du dix-neuvième siècle en Europe et en France. Lors d’une représentation un homme qui se dit être le marquis Folco de Baroncelli-Javon approche le régisseur du spectacle pour lui proposer, impressionné qu’il est par leur montée à cheval, de faire venir la troupe Lakotas en Camargue où il réside. A vrai dire le baron est une figure locale qui organise et prend part lui aussi à des manifestations festives où le cheval et le taureau sont à l’honneur…

Avec Camargue rouge tiré d’un conte de Jean Vilane, Michel Faure, lui aussi amoureux de la Camargue, livre un récit humaniste et simple qui prend aux tripes. La rencontre des Lakotas et des Tsiganes de Camargue se dope d’une histoire d’amour impossible entre la belle Shania, une ancienne de Carlisle – école d’intégration américaine à destination des enfants indiens issus des peuples Lakota, Cheyenne et Kiowa – qui maitrise les langues anglaise et française, et le jeune Mario, qui travaille pour le marquis. Cette passion brûlante entre les deux jeunes adultes occupe le récit et permet de s’attacher, par ricochets, aux partages entre les deux peuples, à leur attachement à la terre et aux traditions qu’ils espèrent voir perdurer bien après leur passage ici-bas. Cette histoire permet aussi de questionner le temps, celui qui passe et dévaste tout sur son passage, celui de l’instant présent à apprécier comme il se doit avec exigence et prévenance, celui enfin qui nous rappelle aux contingences d’un quotidien fragile et parfois amer… Un récit qu’il faut aussi découvrir pour son dessin expressif, respectueux, qui mêle simplicité des cadres et des scènes magnifiées. Un album incontournable.

Michel Faure (d’après un conte de Jean Vilane) – Camargue rouge – 2013 – 15, 50€ fnac/amazone /Librairies.  











Tiré d une piece de theatre

 


source texte : http://www.maxoe.com

Voir le sujet traité sur le forum :


http://westactshoot.clicboard.com/t5360-conte-de-noel?highlight=conte+de+noel
Revenir en haut Aller en bas
domy
Gambler
Gambler


Nombre de messages : 152
Age : 53
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   Jeu 10 Oct - 18:50

faudra encore investir pffff 
Revenir en haut Aller en bas
MARLIN44MAGNUM
Tenderfoot
Tenderfoot
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: LOU MARQUES EN FRANCAIS : LE MARQUIS   Ven 11 Oct - 9:03

CAR MON CŒUR EST ROUGE

FOLCO DE BARONCELLI
 
En 1906, à l’occasion du passage du Wild West Show de Buffalo Bill dans le Midi, le félibre et manadier Folco de Baroncelli a fait la rencontre d’Indiens Sioux du Dakota et s’est lié d’amitié avec eux ; en particulier avec l’un d’entre eux, Jacob White Eyes. Il s’en est suivi une correspondance placée sous le signe d’un étonnant et profond échange entre cultures indienne et provençale.
Les lettres qu’ils se sont écrites sont publiées ici pour la première fois dans leur intégralité. On y a ajouté les textes que les Indiens ont inspirés à Baroncelli, dont un inédit, « Les Noms de Peaux-rouges », magnifique manifeste en faveur des peuples opprimés. On découvrira aussi les échanges de Baroncelli avec d’autres personnalités passionnées par les Indiens, comme l'artiste et ethnographe Paul Coze ou le cinéaste pionnier du western Joe Hamman et on connaîtra l’histoire détaillée de Pa-E-Has-Ka l’imposteur. On comprendra surtout comment, comme  d’autres créateurs de la même époque, Baroncelli se tourne vers une civilisation non européenne pour y rechercher sa propre identité.

Frédéric Jacques Temple, poète, romancier, essayiste, traducteur, passionné par la littérature américaine et la culture indienne, et Rémi Venture, spécialiste de littérature provençale, donnent leur éclairage sur ce singulier dossier.
Parution  6 avril 2010
ISBN  9782356980137
15 x 22 cm, 208 pages, biblio. notes
20€

  Certains Indiens étaient absents lors de l' embarquement pour regagner les USA, on peut supposer qu'ils

ont préféré Ma Superbe Provence, au réserves qui leurs étaient dévolues. On peut supposer également

qu'ils ont fait d'aimables rencontres, et pourquoi-pas, que leur "sang" soit passé dans des veines Provençales.

Ah, si les banques ADN avaient existé au début du 20 eme siècle !!!!!! A voir dans l'ancien hôtel particulier

du Marquis, le Palais du Roure, transformé en Musée, situé tout près de la Place de l' Horloge en Avignon, à

voir, donc, des vêtements, et coiffures de plumes authentiques, cadeaux fait au Marquis par ses Amis

Indiens !!!!!

MARLIN///JERRY
Revenir en haut Aller en bas
old rebel
Gunfighter
Gunfighter


Nombre de messages : 4357
Age : 68
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   Ven 11 Oct - 10:23

La BD présenté est basée sur des fait historiques mais romancée .C' est
une approche pour ceux qui s intéressent a cette histoire d une centaine de
sioux   qui n ont pas repris le bateau pour rentrer chez eux et sont
devenus des provençaux et de l amitié de Jacob White Eyes et du baron
Folco de Baroncelli .

Pour plus de Clartés pour cet excellent sujet initialisé par Jesse Lone Rider ..reportez
vous a ce topic ancien du forum ..

http://westactshoot.clicboard.com/t5360-conte-de-noel?highlight=conte+de+noel
Revenir en haut Aller en bas
MARLIN44MAGNUM
Tenderfoot
Tenderfoot
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   Ven 11 Oct - 11:17

old rebel a écrit:
La BD présenté est basée sur des fait historiques mais romancée .C' est
une approche pour ceux qui s intéressent a cette histoire d une centaine de
sioux   qui n ont pas repris le bateau pour rentrer chez eux et sont
devenus des provençaux et de l amitié de Jacob White Eyes et du baron
Folco de Baroncelli .

Pour plus de Clartés pour cet excellent sujet initialisé par Jesse Lone Rider ..reportez
vous a ce topic ancien du forum ..

http://westactshoot.clicboard.com/t5360-conte-de-noel?highlight=conte+de+noel

  Pardon, OLD, pas baron, mais Marquis, c'est pour ça que nous Provençaux qui parlons le Provençal, nous disons en parlant de Lui : Lou Marquès, en Français : Le Marquis.

Famille et jeunesse[modifier | modifier le code]
Folco de Baroncelli-Javon est né à Aix-en-Provence, mais sera baptisé à Avignon où demeurent ses parents. Il descend d'une vieille famille florentine installée en Provence depuis le xve siècle dans un bâtiment au plein centre d'Avignon, le palais de Baroncelli, appelé plus récemment « palais du Roure ». Celui qui devait devenir gentilhomme-gardian appartient par son père1 à une très vieille famille d’origine toscane et de tradition gibeline, qui possède depuis le début du xvie siècle le marquisat et le château de Javon, dans le diocèse de Carpentras. Sa famille, quoique aristocratique, parle le provençal, une véritable hérésie à l'époque où cette langue ne peut être que celle du peuple.
Il est le frère du célèbre cinéaste Jacques de Baroncelli et de Marguerite de Baroncelli-Javon qui fut reine du Félibrige sous le capouliérat (la présidence) de Mistral et qui épousa le peintre postimpressionniste Georges Dufrénoy.
Il fait ses études à Nîmes, alors ville taurine et capitale des félibres, où il rencontre Mistral et Roumanille. Dès 1890, il publie en provençal un premier ouvrage, Babali, et dirige avec Mistral le journal l'Aioli.

Voilà où nous étions mon Epouse et moi le 26 Mai dernier :

Atousud, association de maintenance des traditions régionales, vous invite
le 26 mai 2013 aux Saintes Maries de la Mer,
à participer à la Journée Baroncelli en l’honneur du Marquis.

2013 marquant le 70ème anniversaire de la mort de Folco de Baroncelli, la ville des Saintes Maries de la Mer et la Nacioun Gardiano ont voulu donner un éclat particulier aux manifestations, ainsi c’est au Mas de l’Amarée que débutera la journée : petit déjeuner, ferrade pour rejoindre le Tombeau où sera célébrée la Messe.

Un repas « tiré du sac » nous réunira toutes et tous dans la cour du Simbèu – heureuse initiative tout à fait dans l’esprit de Folco de Baroncelli…

Atousud compte sur notre présence pour cette journée conviviale sous le signe des Traditions et de l’amitié.

Et voici le tombeau Dou Marquès :


 
Revenir en haut Aller en bas
old rebel
Gunfighter
Gunfighter


Nombre de messages : 4357
Age : 68
Date d'inscription : 21/07/2007

MessageSujet: Re: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   Ven 11 Oct - 11:38

MARLIN44MAGNUM a écrit:
old rebel a écrit:
La BD présenté est basée sur des fait historiques mais romancée .C' est
une approche pour ceux qui s intéressent a cette histoire d une centaine de
sioux   qui n ont pas repris le bateau pour rentrer chez eux et sont
devenus des provençaux et de l amitié de Jacob White Eyes et du baron
Folco de Baroncelli .

Pour plus de Clartés pour cet excellent sujet initialisé par Jesse Lone Rider ..reportez
vous a ce topic ancien du forum ..

http://westactshoot.clicboard.com/t5360-conte-de-noel?highlight=conte+de+noel
  Pardon, OLD, pas baron, mais Marquis, c'est pour ça que nous Provençaux qui parlons le Provençal, nous disons en parlant de Lui : Lou Marquès, en Français : Le Marquis.


 
exact  mon ami ...Mea-culpa pour n avoir pas relu mon texte . Résidant   PACA
je connaissant le personnage et aussi  fan de culture amérindienne et avec mon facies !
je me suis toujours demandé si je n avais pas un arrière -arrière grand-père native .
Revenir en haut Aller en bas
MARLIN44MAGNUM
Tenderfoot
Tenderfoot
avatar

Nombre de messages : 27
Date d'inscription : 14/05/2011

MessageSujet: Re: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   Ven 11 Oct - 13:18

et avec mon facies !
je me suis toujours demandé si je n avais pas un arrière -arrière grand-père native .


Rien n'est impossible, OLD, il te faudrait faire des recherches, et qui sait.....

MARLIN///JERRY

Oops Oops Oops
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Camargue rouge ..épopée des Lakotas en provence.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Western Action Shooting :: MEDIATHEQUE FAR WEST :: Objet cultes,Musées, Voyages,-
Sauter vers: